Trés tôt attirée par l'Etude et l'Histoire des Arts, le processus de création s'est imposé à moi  naturellement, comme une évidence.
Il me permet d'appréhender de manière intime et très personnelle le monde qui nous entoure, de tenter de répondre à certaines interrogations.

     "Scruter au plus profond de soi-même et le faire ressurgir en l'état sur la toile"
 
L'idée d'une Nature originelle, souvent tourmentée et en perpétuelle métamorphose, et un paysagisme au sens géologique du terme sont des préoccupations constantes , ils définissent la source principale de mon inspiration.

L'aspect éphémère des choses, la fragilité d'un instant sont souvent suggérés tout comme le  vertige d'un abîme, la présence d'une faille .
Ces traces profondes , ces empreintes ont bien sûr une résonnance particulière et font écho à la complexité de l'âme humaine avec ses bonheurs et ses tourments...

La couleur, omniprésente et puissante, participe à la recherche d'un espace pictural construit et dynamique.
Les tonalités de terres d'ocres rouges, jaunes, d'orangés ou de bruns tentent d'évoquer ces possibles brûlures, ces déchirures mais parfois aussi le sentiment d'un apaisement retrouvé, d'une sérenité possible.
Le geste se veut sûr, incisif et précis.
La matière aime être incisée, malmenée ou encore souillée. Les insertions de plâtre, la texture de l'acrylique et le pigment minéral contribuent à la mise en place de traces qui tentent d'aller vers l'essence même des choses.